Nous sommes fiers de vous présenter la nouvelle BANDIT car nous avons apporté des améliorations majeures et vous allez encore être étonnés !

 

Je pourrais juste vous dire qu’elle a toujours sa puissance exceptionnelle, un feeling de barre amélioré, un confort et une sensation de contrôle dans la plage haute inédit, une maniabilité précise, une facilité à envoyer les sauts avec un hang time et une sustentation impressionnante et beaucoup d’autres avantages en fonction de votre discipline.
Mais, ce qui va vous surprendre le plus c’est cette nouvelle sensation d’être en connexion totale avec l’aile et de la piloter comme si elle était au bout de vos mains. Vous sentez exactement
tout ce que vous faites et tout devient précis et facile comme si vous étiez un pro. Le profil est stable, tous les mouvements parasites ont été supprimés et les sensations sont plus nettes.
Sur cette nouvelle BANDIT, nous avons également réduit la traction latérale tout en conservant sa puissance et son départ planning ce qui permet une navigation moins physique. Résultat, vous avez une planche plus libre dans ses prises de carre ou de rail.
Pour atteindre ces objectifs nous avons opté pour un nouveau tissu le TECHNOFORCE™ en double rip stop de TEIJIN.
Sa solidité et sa résistance à l’usure sont supérieures et sa stabilité à la déformation permet d’obtenir un contrôle inédit des profils.
C’est grâce à un travail perfectionniste du design et à une analyse plus poussée des comportements de notre concept delta fait par Robert GRAHAM notre nouveau designer que toutes ces améliorations ont été possibles.Une équipe de tests toujours plus efficace et performante, avec
notamment Mika FERNANDEZ, plus de 80 prototypes, un nouveau designer, un nouveau tissu, une redéfinition complète de toute l’aile, une analyse plus poussée, et beaucoup de passion… tout cela pour vous offrir de nouvelles sensations !

 

Raphael Salles

 

Quelles ont été les démarches pour le développement de la Bandit 2014 ?
Car après 6 ans, ce ne doit pas être facile de faire encore évoluer ce modèle phare de F-ONE ?


Nous avons travaillé sur plusieurs axes : tout d’abord, la Bandit 6 était l’aboutissement des premières Bandits mais l’arrivée de notre nouveau designer Robert GRAHAM a permis de repartir sur de nouveaux dessins plus épurés. Nous avonsexploré quelques voies et apporté des
améliorations sur la plage haute, la stabilité, le feeling de barre et autres points comme chaque année. La nouveauté est que nous avons changé de tissu et utilisé le TECHNOFORCE™ en double ripstop.

 

Quel a été l’apport de Robert GRAHAM ? Comment avez-vous pu tout de suite obtenir de si bons résultats ? Car vous vous connaissiez très peu ...


Effectivement, c’était un risque de changer de designer au bout de tant d’années mais parfois, il faut une nouvelle vision et un apport d’expérience extérieur pour avancer. Robert possède une expérience énorme du parapente et du kite, il est ultra pointilleux dans son travail
de design et dans les tests. Très fort dans l’analyse des comportements et des réactions d’une aile, il pousse la réflexion à des degrés supérieurs qui permettent de sortir rapidement des impasses de la recherche. Il est comme moi avide de
progression et d’innovation et s’est tout de suite bien imprégné des impératifs de design de la BANDIT et de notre façon de travailler. Robert a également revu un peu la progression des allongements, des profils et le design de chaque surface
pour que la gamme soit plus homogène.


Quelles qualités de vol va-t-on percevoir lorsque l’on va tester cette nouvelle BANDIT 2014 ?

 

En premier lieu, c’est la plage d’utilisation qui a été améliorée. Le planning légendaire est le même et c’est vers la plage haute que vous allez sentir une forte amélioration. Avec Mika, nous ne testons tout
d’abord que des 9m². Ce fut impressionnant pour nous de regarder le soir les relevés de vent car il nous semblait toujours avoir navigué dans 25 noeuds alors qu’il y avait plus de 30 noeuds. Nous avons poussé les 9 m² jusqu’à 45 noeuds sans
être vraiment conscients que c’était si fort! La BANDIT 2014 procure moins de traction latérale, traction la plus négative pour un kitesurfer. C’est celle qui vous tracte en travers en vous faisant forcer avec une grosse prise de carre.
La stabilité avant/arrière en bord de fenêtre garantit une traction plus régulière et sans à-coups. A noter qu’une grande plage d’utilisation avec une bonne capacité à choquer et moins de traction latérale garantissent un cap exceptionnel.
La maniabilité et la fluidité dans tous les types de virages ainsi que dans les kiteloops sont impressionnantes avec un mélange à la fois de douceur et de puissance au moment où il le faut.
En saut: l’envoi au zénith est facilité par la réduction de la traction latérale, la maniabilité accrue, et le feeling de barre plus direct. La préparation est meilleure pour un envoi plus efficace et vertical. Tout le travail sur l’aérodynamique de l’aile a amélioré
la portance pour plus de hang time et moins de force horizontale, ce qui permet d’éviter les sauts trop en longueur.

 

Et du coté des sensations car ce qui compte en kite c’est le plaisir ?

 

Les sensations passent par la barre et le feeling n’a jamais était aussi direct. C’est un des gros progrès de la nouvelle BANDIT. Tout le kite semble plus solide. Les déformations et flappements ont été supprimés
mais sans pour autant provoquer de la rigidité. La barre est ferme mais sans être lourde. Elle procure une incroyable netteté des informations. En navigation, vous allez immédiatement acquérir le feeling et la précision d’un rider
de plus haut niveau. Vous serez plus en confiance, plus serein et réussirez de nouvelles figures. La nouvelle BANDIT, grâce à toutes ses qualités aérodynamiques, est aussi plus légère dans les mains ce qui est agréable.
Vous avez la sensation de naviguer avec une aile plus petite. Quel est ce nouveau tissu et que vous a-t-il a apporté ? Depuis la Mach1, soit plus de 10 ans nous utilisions le TEIJIN T9600 qui était
une référence. Après des tests d’usure le nouveau TEIJIN TECHNOFORCE™ en double ripstop s’est avéré plus solide et plus résistant sur le long terme. Puis, nous avons effectué des tests pour voir ses qualités de vols et ce qu’il pouvait
apporter à nos ailes. Nous avons été également surpris par sa résistance à la déformation en vol, ce qui permet d’avoir une aile plus stable. Evidemment, comme tous les nouveaux tissus, il a fallu faire un gros travail d’adaptation pour conserver
toutes les autres qualités de la BANDIT.

 

 Il est difficile pour certains qui ne connaissent pas la BANDIT de comprendre : comment peut-elle être au top dans toutes les disciplines ?

 

Tout d’abord, il faut justement se poser la question à l’ envers : quelles sont les qualités de la BANDIT et quelles sont les qualités nécessaires pour chaque discipline ? Effectivement quelle discipline n’a pas besoin

du ou de la meilleure : départ planning, puissance, plage d’utilisation, depower, maniabilité, feeling de barre, cap / stabilité de la traction en bord de fenêtre, hang time et portance en transition,
stabilité au zénith, redécollage. Que ce soit le freeride, le freestyle, la vague, le strapless, la longue distance ou le speed, toutes ces disciplines ont besoin de ces qualités, les débutants également.
À l’opposé, certain modèles sont développés uniquement sur une qualité spécifique. Ceci souvent au détriment d’autres critères qui finissent même par détruire la
spécificité initiale.


Et pour le déhooké, quelles sont les améliorations de la BANDIT ?

 

Un des gros points forts de la BANDIT est son départ planning qui permet de naviguer avec une surface inférieure, ce qui est assez agréable pour se déhooker dans le petit temps ou le vent moyen.
Avec la BANDIT 2014, le net progrès sur le contrôle de la traction latérale va ravir les freestylers car cela permet un pop plus facile. En déhooké l’aile se déforme moinset prend moins de puissance. Il est plus
facile de gérer la détente des lignes pour le passage de barre. Le feeling de barre ultra direct et précis rassure et vous pousse à tenter de nouvelles figures. La connexion avec l’aile est totale. Dans le vent fort, sa
stabilité et son contrôle seront aussi unplus pour se déhooker.Nos freestyleurs pro utilisent des lignes plus courtes en 20 m pour exploiter encore mieux le potentiel en déhooké de la BANDIT.

 

Comment avez-vous travaillé lors des tests ? Combien de prototypes ? Combien de jours de test ?

 

Nous avons testé plus de 80 prototypes, ce qui représente plus de 150 jours de test ! Plus on avance dans l’année et plus nos sensations sont précises .Les deux derniers mois, nous avons effectué tellement
de tests avec Mika que nous sommes devenus hyper sensibles à toutes les modifications, c’est là que nous allons chercher
tous les petits détails qui feront la différence. Nous pouvons passer 8 heures en test dans une journée car nous avons acquis dans un même temps l’entrainement physique nécessaire. Il faut une passion
énorme de la mise au point et de la recherche pour passer autant d’énergie dans ces tests et une exigence du meilleur avec une grosse volonté pour y arriver.
Notre cahier des charges de tests est impitoyable et surement le plus complet car nous testons par exemple les 9 m² de 12 à 45 noeuds et ce dans toutes les disciplines.
Chaque année, nous n’avons qu’un seul objectif : améliorer la BANDIT que nous connaissons par coeur.

 

J’imagine que vous testez des pointstrès compliqués à sentir pour les kitesurfers moins aguerris que vous. À quoi cela sert-il ?

 

Tout d’abord, plusieurs toutes petites améliorations presque imperceptibles mises ensembles vont à la fin créer la différence.Ensuite, aller chercher tous les détails qui peuvent modifier le comportement d’une
aile permet d’être certain que rien n’a perturbé nos résultats. C’est tout ce travail de précision qui permet d’avancer au lieu de parfois tourner en rond.


Haut